Mot du Président

PRENONS NOTRE PLACE DANS LE MOUVEMENT

3 ans déjà! Beaucoup de choses se sont passées depuis 2015. À l’époque, nous venions tout juste d’avoir la caisse du Haut Richelieu qui comptait 180 membres et nous sentions déjà que des problèmes étaient à venir avec la direction de la caisse. Aujourd’hui, avec le départ à la retraite de la directrice des ressources humaines, tout semble vouloir se placer. Nous avons aussi syndiqué le groupe Transit qui compte 160 membres. Ce groupe était auparavant syndiqué au SCFP. Nous avons d’ailleurs eu beaucoup d’embûches avec ce syndicat. Mais tout comme pour Haut-Richelieu, il y avait une femme forte et convaincue qui voulait faire le saut au SEPB. Je parle, bien entendu, de Chantal Gaumont. Elle a réussi à faire signer une pétition à plus de 137 de ses membres. Après ce tour de force, elle a envoyé cette pétition à Daniel Boyer, président de la FTQ, et m’en a transmis une copie. Pas besoin de vous dire qu’une bombe venait de tomber au SCFP, section locale 3812.

Il faut aussi préciser que Transit n’était pas en période ouverte. Une chance que nous avons LA crème des recruteurs au SEPB-Québec, Claude Paquet et Alex Desrochers ont travaillé avec Chantal Gaumont tout au long du processus. De plus, nous devons mentionner que tous les transferts des guichets automatiques de caisse à l’entreprise Garda faisaient en sorte que nous avions aussi des membres provenant de nos unités qui étaient transférés chez Transit avec leur convention collective. Ce n’était rien pour aider Chantal. Je vais arrêter ici, car vous aurez certainement l’occasion de parler avec elle durant le congrès. Elle se fera un plaisir de vous raconter sa petite et grande histoire.

Aujourd’hui, nous sommes à la même table de négociation (Centre Desjardins de Compensation et Transit Desjardins (CTC-CTEM). Je dois vous souligner que Transit est le seul groupe de Desjardins qui n’a pas accès au régime de retraite du Mouvement et dont les salaires sont sous la norme de Desjardins…. (suite)