Réseau des délégués sociaux

inscriptions-multiples

L’ENTRAIDE ET SOLIDARITÉ, ÇA NOUS CONNAÎT!

 

Les syndiqués de la FTQ et leurs affiliés peuvent compter sur un réseau unique de collègues spécialement formés pour leur venir en aide : les délégués sociaux.

Cette initiative de la centrale syndicale a été lancée en 1984 avec la collaboration de Centraide du Grand Montréal. Le délégué social est un aidant naturel dans son milieu de travail. Il a un rôle d’accompagnement, d’écoute, de médiateur et, à la limite, de ressourcement. Ce ne sont pas des thérapeutes, mais ils sont en première ligne et prennent les gens en charge et les dirigent vers les ressources professionnelles tels que psychologues, médecins, etc.

Le rôle du délégué social est principalement d’écouter, de référer et de prévenir. Il est soutenu dans sa tâche par tout un réseau d’intervenants divers et qualifiés. Il est important de préciser que c’est un service de pairs aidants. C’est une relation d’égal à égal, libre, volontaire et surtout confidentielle. Une aide de proximité.

Dans les années 1980, les délégués sociaux s’attaquaient essentiellement à des problèmes personnels : toxicomanie, éclatement de la famille, endettement, jeu compulsif, dépression, tendances suicidaires… Depuis les années 1990, ils doivent faire face aux conflits interpersonnels liés à l’organisation (ou à la désorganisation) du travail. Des conflits qui prennent souvent la forme du harcèlement psychologique entre collègues, ou entre patrons et employés. La violence «traditionnelle» (agressions sexuelles, racisme, sabotage, etc.) demeure toujours dans le portrait.

Le harcèlement psychologique commence à devenir une véritable plaie dans les milieux de travail au Québec, comme le constatent les délégués sociaux de la FTQ. La cause, selon tous les délégués consultés, les pressions provoquées par les restructurations à la chaîne et le manque d’effectif. En 2001, une année particulièrement difficile où les restructurations se sont multipliées dans les entreprises, le harcèlement et la violence en milieu de travail était d’ailleurs le thème de la majorité des rencontres régionales annuelles des délégués sociaux de la FTQ.

Personne responsable au SEPB-575 :

Sylvie Chevrier,

bigstock-vector-contact-us-icon-15600932

 

Téléphone : 514-522-6511 poste 247
Sans frais : 1-800-561-7372 poste 247
Cellulaire : 514-473-4464

sepb575.desjardins@videotron.net